Crime écologique - Scandale administratif

La forêt meurtrie retient son souffle.

La face cachée des énergies vertes

2020 : la réalité glaçante des EnR



"CONTRE un projet intellectuellement incompréhensible, moralement  et éthiquement inacceptable"

"POUR que la forêt de LANOUEE et TOUTES les forêts de FRANCE

ne finissent dans une apocalypse écologique"

---  ---  ---  ---  ---  ---  ---  ---  ---  ---

Ce site relaie notre engagement citoyen pour la défense d'un patrimoine environnemental sensible et la qualité de vie dans notre région en centre BRETAGNE.

Vent de Forêt est une association Loi 1901 Apolitique qui rejette toute forme de récupération politique

 

15 Avril 2021 : le Conseil d’État sacrifie la forêt de Lanouée et son cortège d'epèces protégées

L'ultime recours devant de la plus haute juridiction administrative n'aura finalement permis d'épargner la biodiversité dans le second massif forestier de Bretagne.

Jeudi 15 Avril 2021, le Conseil d'Etat rompant l'équilibre entre la protection de l’environnement et la production d'énergie, autorise la construction d'un parc éolien géant de 17 turbines de 200 mètres à l'intérieur de la forêt de Lanouée.

Un jugement qui piétine ouvertement le droit (article L.411-1 du code de l’Environnement), le 24 mars denier, le rapporteur public au Conseil d'Etat avait demandé l'annulation de la dérogation pour destruction des espèces protégées.

En 2013, le porteur de projet n'avait pas démontré l'absence de possibilité d'extérioriser son projet à la forêt comme l'y obligeait la loi.

Un sacrilège environnemental qui va laisser des traces profondes et affecter le territoire national au plan juridique.

Le Conseil d'Etat avait été saisi  en mai 2019 contre l'autorisation de destruction des espèces protégées et de leurs biotopes (ré)accordée par la Cour Administrative de Nantes sur appel de l'industriel BORALEX et N. HULOT, alors ministre de l’environnement ( ! ! ! ) après son annulation en 1ère instance à Rennes.

Ce jugement du 05 mars 2019 fait jurisprudence, il livre les forêts françaises et les zones à forts enjeux écologiques à toutes les dérives et destructions des espèces protégées. Les destructeurs de la nature l'utilisent déjà devant les tribunaux.

COMMUNIQUE

Article LIBÉRATION

Sauvons la forêt de Lanouée et les forêts françaises d'un jugement empoisonné

Écocide en forêt de Lanouée : appel aux dons

La SPPEF vous sollicite pour ses frais de justice et notamment son pourvoi en cassation contre le jugement de la CAA de Nantes autorisant la construction de 16 éoliennes de 186 m dans le deuxième massif forestier breton.

« Faire un don : Forêt de Lanouée » à la SPPEF  39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.

ou directement sur le site de la SPPEF : http://www.sppef.fr/donner/

Reçu fiscal pour tout don supérieur à 15 euros.

MERCI

Nous venons également de créer une cagnotte Leetchi pour nous aider à annuler en cassation le jugement du 5 mars 2019, létale pour les espèces protégées :

https://www.leetchi.com/c/don-foret-lanouee


PROJECTION - FLASHS CREPUSCULAIRES AU-DESSUS DE LA FORÊT DE LANOUEE
PROJECTION - FLASHS CREPUSCULAIRES AU-DESSUS DE LA FORÊT DE LANOUEE

Un projet industriel inédit,  extrêmement destructeur que maudit la population de la région bien consciente d'être sacrifiée en même temps que les biotopes et la faune protégée de la forêt de Lanouée pour servir des intérêts financiers privés .

L' association Vent de Forêt.

Suite à une enquête publique conduite dans le cadre d'un projet de création d'un parc industriel éolien de 16 à 17 aérogénérateurs GEANTS dans la forêt de LANOUEE par la Sté les Moulins du Lohan, filiale de Ressources Forestières (Groupe Robert-Louis-Dreyfus) vendue en 2016 à l'investisseur éolien canadien BORALEX, des riverains créent début 2014 l'association Vent de Forêt afin de préserver le second massif forestier de Bretagne de la destruction programmée de centaines d'espèces animales dont plus d'une centaine est protégée (60 espèces selon l'industriel).

Face à l'incroyable sophisme avec lequel a été élaboré le dossier de ce projet destructeur et face à la complicité des services préfectoraux qui ont accordé toutes les autorisations, l'association  Vent de Forêt dans une démarche citoyenne, s'oppose fermement et dénonce ce projet scandaleux et honteux.

Scandale écologique absolu
BORALEX éclaboussé du sang des espèces protégées de la forêt de LANOUEE

DREAL BRETAGNE : MISE A MORT DE LA FORÊT BRETONNE

Scandaleux !

C'est inédit en France, la DREAL Bretagne n'a rien d'autre à faire que d'éditer un guide méthodologique de mise en place d’éoliennes en forêt, alors que notre région est l'une des moins boisée de France.

Ce guide d’industrialisation des derniers grands espaces naturels bretons est pourtant contraire à l’avis du  Conseil Supérieur Régional de Protection de la Nature.

Ce travail contre nature réalisé par les services de l'état confirme que l’éolien a totalement vérolé l’ensemble de la chaîne de commandement de la mise en place d’un parc éolien : des élus jusqu’aux prestataires de service ou même d’intervenants censés être neutres comme les DREAL ou les DDTM.

Après avoir parcouru cette notice réalisée avec l'argent public, n'hésitez surtout pas à exprimer votre point de vue quant à cette ineptie aux fonctionnaires qui l'ont rédigé.

DREAL Bretagne
(Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Bretagne)

Contact: Service climat, énergie, aménagement, logement (SCEAL)

10 rue Maurice Fabre - 35065 Renne Cedex

Tél: 02 99 33 42 63
e-mail: sceal.dreal-bretagne@developpement-durable.gouv.fr

 

LE CENTRE BRETAGNE SACRIFIE ET MUTILE PAR LES PROJETS ÉOLIENS

225 éoliennes autour de la forêt de Lanouée

225 éoliennes dans un rayon de 20km, construites ou en projet autour et dans la forêt de Lanouée !

Depuis quelques années, un véritable raz de marée de projets EOLIENS déferle sur le centre Bretagne et en particulier sur notre région (Pontivy - Loudéac - Josselin - Ploërmel) avec plus de 30 parcs existants ou en projets.

La préfecture signe les permis de construire à tour de bras. Construction récente d'un parc industriel  à Mohon (10 machines de 150m plantées sur 2.5 km). Le parc éolien GEANT en pleine FORÊT de LANOUEE (16 machines de 185m !!!) dont les 16 plateformes, défrichées au bulldozer, étaient en cours de construction jusqu'à l'arrêté de suspension du 11 mai 2017.

Le projet fait l'objet d'un recours devant le conseil d'Etat après que la cours d'appel de Nantes l'ai ré autorisé en mars 2019. D'autres parcs industriels soutenus  par les communautés de communes intéressées par les retombées financières au mépris des populations impactées et des conséquences environnementales, sont près d'aboutir.

Des parcs notamment répartis sur les communes de Caro Monterrein, Campénéac, Bréhan, Buléon, Guéhenno, Bignan, Plumieux, Lanouée et la Grée-Saint-Laurent.

L'état français devenu aveugle et autiste prévoit coûte que coûte de couvrir la France rurale de 25 000 éoliennes  ruineuses pour les familles françaises (CSPE), surtout intermittentes, improductives à 80% et climaticides (recours aux centrales carbonées).

Dans notre région, ce n'est plus de l'acharnement, mais de l'hystérie.

DANS LES CAMPAGNES, "LES FOURCHES SONT SORTIES" CONTRE L’ÉTAT

La France rurale, la biodiversité, les paysages de Bretagne, la santé et la vie de ses habitants ne sont pas "à vendre"  aux lobbyistes du vent soutenus par un état qui a perdu le sens commun.

Un profond maelström de contestation citoyenne s'est fait jour dans un contexte de sursaturation d'éoliennes et de démocratie bafouée.

Les élus et conseillers municipaux sont détenteurs de la confiance qui leur a été accordée par une population exaspérée qui compte sur eux.

Le vote de l'acceptation d'une étude de projet éolien lors d'un conseil municipal est l'étape à ne surtout pas franchir, sinon un rouage administratif inexorable s'enclenche alors ...après il est trop tard.


 

 

" kentoc'h mervel evet bezañ saotret "


"Plutôt la mort que la souillure"

 

 

 

 

 

Mar reomp netra, hon eus al daou.